Espace membres
Identifiant
Mot de passe

SNISPV

Bureau D186 c/o DGAL

251, rue Vaugirard

75732 PARIS CEDEX 15

Tél. : 01.49.55.81.24

Fax : 01.49.55.84.79

Voeux 2019

 

Toute l'équipe du SNISPV, conseil d'administration et permanence, se joint à moi pour vous souhaiter une bonne et heureuse année 2019.

Au bilan de 2018, nous pouvons noter les excellents résultats aux élections du comité technique ministériel : 2020 voix, soit 8,25 % pour l'Alliance du Trèfle constituée avec nos partenaires d'EFA-CGC et de la CFTC-MAE (en 2014, 1466 voix, soit 6,18 %).

Nos interventions auprès du secrétariat général et du ministre, réitérées à chaque réunion, sur l'insuffisance criante des rémunérations des vétérinaires contractuels ont abouti à une réévaluation, certes faible (de 40 à 80 € de salaire mensuel net en fonction de l'ancienneté).
Toutefois, avoir obtenu en 2018 dans le secteur public une revalorisation de traitement indiciaire est exceptionnel.
Cela ne diminuera pas cependant notre volonté de remettre à plat le système du complément fonctionnel de rémunération et d'obtenir une rémunération réellement attractive pour tous les vétérinaires contractuels, qu'ils soient en administration centrale ou en services déconcentrés.

Le décret statutaire d'avril 2017 a permis de recruter en 2018, 20 ISPV hors déprécarisation. Sans ces nouvelles dispositions, la baisse des candidatures en fin de troisième année d'école nationale vétérinaire (2 en 2018) aurait limité ce nombre à 5. Malgré la fin des concours de déprécarisation, nous comptons sur les concours externe, interne et l'examen professionnel pour que les collègues contractuels qui le souhaitent, puissent être titularisés et nous espérons qu'une trentaine de places seront ouvertes en 2019.

Si les montants de prime versés aux ISPV pour l'année 2018 correspondent à ceux prévus par le dispositif RIFSEEP, 2019 devrait nous permettre de savoir enfin si ce dossier aboutira réellement ou se révélera être une arlésienne. Comme nous l'avons déjà écrit, les modalités actuellement proposées ne nous satisfont pas.

Une charte de gestion du corps des ISPV qui, sans créer de droit supplémentaire, précise les usages de cette gestion, doit paraitre prochainement. La charte des IPEF venant d'être publiée, nous comptons obtenir un traitement équivalent.
Les revendications de taux pro/pro et d'indices terminaux de fin carrière identiques, restent d'actualité.

Le SNISPV poursuivra ses actions concertées avec l'ADILVA pour que les réflexions sur les laboratoires départementaux d'analyses aboutissent enfin sur des évolutions concrètes permettant de sécuriser les missions de ces acteurs importants de la santé publique vétérinaire.
Nous espèrons que la nomination du nouveau ministre Didier GUILLAUME, ancien président du conseil départemental de la Drôme, accélèrera le traitement de ce dossier. Nous agirons également pour que les indices terminaux des BVP (biologistes, vétérinaires et pharmaciens de la fonction publique territoriale) dépassent enfin le hors échelle A.

De nombreuses et importantes réformes : organisation de l'Etat, relations avec les collectivités territoriales, Fonction publique, retraites, etc ..... sont annoncées. En conséquence, nous vous invitons à vous exprimer sur ces évolutions dans toutes les instances et réunions, notamment celles mises en place dans le cadre du Grand débat national.

Nous vous assurons que nous mettrons toute notre énergie pour défendre vos intérêts. Le SNISPV est au service de tous les ISPV, vétérinaires inspecteurs contractuels, BVP et vétérinaires IAE, et il est aussi un espace d'échanges entre collègues partageant les mêmes difficultés.


Nous vous invitons dès maintenant à réserver la date du 22 novembre 2019 prévue pour notre assemblée générale qui se tiendra à Marseille.


Que 2019 soit synonyme, pour vous et vos proches, de santé et de réussite de vos projets tant personnels que professionnels.


Olivier LAPÔTRE
Président du SNISPV

 

 
© 2008 SNISPV
Conception / réalisation :